Logiciels de Modélisation 3D : notre retour d’expérience à date

Modelisation_3D_SolarOse_201509

 

Une fois le cahier des charges du concentrateur solaire établi, nous aurions très bien pu dessiner quelques croquis, tracer quelques plans, et acheter les matériaux pour la construction du démonstrateur. Mais afin de dimensionner correctement chaque élément, de visualiser chaque détail, chaque interaction entre les pièces, nous avions besoin d’une maquette numérique en 3D du démonstrateur.

Très vite, lors des tous premiers Design Sprints, il nous a fallu choisir un outil de modélisation 3D (ou encore, un logiciel de CAO – Conception Assistée par Ordinateur). Voici le cheminement par lequel nous sommes passés pour faire notre choix.

Un premier démarrage sur FreeCAD…

Open Source Ecologie se doit d’utiliser un logiciel… Open Source évidemment ! Nous avons donc testé FreeCAD, le seul logiciel de CAO open source assez développé pour correspondre à notre besoin. Pour être sincère nous nous sommes vite confrontés à ses limites…

La plupart des logiciels de CAO sont composés d’ateliers :

  • Un atelier d’esquisse qui permet de dessiner en 2D pour modéliser un profil, un contour.
  • Un atelier de pièce qui s’appuie sur les esquisses modélisées précédemment pour créer un volume, une cavité, une révolution.
  • Un atelier d’assemblage qui relie plusieurs pièces par des contraintes cinématiques.
  • Et enfin, un atelier de plans qui permet de générer des plans 2D à partir des 3D (pièce ou assemblage) générés précédemment afin de définir précisément chaque dimension des pièces, leur tolérance et tout autre indication nécessaire à la réalisation de la pièce.

Revenons à FreeCAD. L’atelier d’esquisse et l’atelier conception de pièce sont opérationnels. Le problème est que l’atelier d’assemblage est en développement. Heureusement, il existe une macro qui permet de remplir les fonctions de base de cet atelier, néanmoins son utilisation rend les modifications et mises à jour de la maquette très fastidieuses et chronophages.

De Inventor à Fusion360

A l’aube de POC21, il était essentiel que nous ayons un outil performant. En effet, avec tous les conseils reçus sur place, nous nous attendions à faire évoluer la maquette numérique de fond en comble et simultanément avec d’autres contributeurs. Nous avons fait le choix de l’efficacité et sommes alors passés sur Inventor, un logiciel propriétaire, complet et performant. Toutefois ce choix nous écartait des valeurs de partage de notre projet.

A POC21, nous avons rencontré Paul d’Autodesk (société développant Inventor et le célèbre AutoCAD) qui nous a présenté le logiciel Fusion360. C’est un logiciel de CAO à installer sur un ordinateur mais dont tous les fichiers sont sur le cloud. Cela a ainsi permis d’ajouter la touche collaborative au projet. Pour faire simple, Fusion360 est à Inventor, ce que Google drive est à Office.

Vers la découverte de Onshape

Depuis, nous avons trouvé encore mieux ! Nous nous sommes tournés vers Onshape.

L’aspect collaboratif de Fusion360 ne consiste qu’à un « empilement » de différentes versions des pièces faites par tel ou tel concepteur. Le suivi du développement de la maquette numérique est alors très complexe. Ici, avec Onshape, cela s’apparente plutôt au fonctionnement de Github. Ainsi on peut créer des « branches » en parallèle du développement principal, et ensuite on peut « fusionner » ces mêmes branches si le résultat est intéressant et validé.

Onshape était encore il y a peu, un logiciel de CAO assez basique. Toutefois, depuis l’ouverture du magasin d’applications lié au logiciel OnShape, de nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées.

Aujourd’hui, nous avons testé Clara.io, c’est une application connexe à Onshape pour visualisation / rendu / intégration de 3D. Ici, un test de son module d’intégration de 3D par balise « iframe ». Ci-dessous, notre premier exemple, un moteur du Solar-OSE, son support et un accouplement :

Il vous suffit de cliquer sur l’image, de garder le clic enfoncé et de bouger votre souris pour faire pivoter les pièces.

 

Vous trouverez également un comparatif de différentes solutions logicielles en terme de CAO.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le sujet en commentaire. Quant à nous, nous continuerons à à partager avec vous de nos retours d’expérience !